siège direccte Bretagne
Unité régionale : Immeuble le Newton
3 bis avenue Belle Fontaine - Cesson-Sévigné

 
+ services en département
 

 
 
 
 

Accueil > Opération Interministérielle Vacances

Opération Interministérielle Vacances

| Publié le 31 juillet 2012
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Un premier bilan encourageant

Comme chaque année, l’Opération Interministérielle Vacances, pilotée par la Direction générale de la concurrence de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), mobilise les services de l’Etat pour assurer, dans la complémentarité des missions des administrations, une protection renforcée des vacanciers pendant la saison estivale, sur l’ensemble du territoire notamment lors des multiples évènements touristiques ou culturels organisés durant cette période.

L’édition 2012, a mis la Bretagne à l’honneur, puisque Benoît HAMON, Ministre délégué à l’économie sociale et solidaire et à la consommation, a lancé l’opération lors du contrôle d’un camping de Carantec, dans le Finistère, le 13 juillet dernier.

Trois actions thématiques ont été retenues pour cet été dans toutes les régions : le contrôle des offres touristiques sur internet ; le contrôle des activités de loisirs, sportifs en particulier (équipements et prestations), la protection du consommateur dans l’offre de transport touristique.

En Bretagne, deux secteurs font l’objet d’une attention spécifique :
• les conditions de transport des produits alimentaires par les restaurateurs par des contrôles sur les parkings des grossistes alimentaires, afin d’éviter toute rupture de la chaine du froid ;
• le respect des conditions d’information du consommateur dans les chambres d’hôtes et les gites.

A mi-saison, près de 700 établissements ont fait l’objet de contrôles mis en œuvre principalement par les agents des Directions départementales de la protection des populations, avec le renfort des agents du pôle Concurrence/consommation de la DIRECCTE dans le Morbihan. Ce premier bilan est encourageant car il montre une légère baisse du taux d’anomalies (43% contre 47% l’an dernier à la même époque), avec une diminution plus importante des constatations les plus graves. Ainsi les procès verbaux et les mesures de police administrative, qui répondent aux manquements les plus graves, sont passés de 48 en 2011 à 30 cette année. Ils ont été établis, par exemple, pour des manquements en matière d’hygiène, d’utilisation abusive de mentions valorisantes, de sécurité des aires de jeux ou encore pour des manquements à la réglementation sur les appareils de bronzage.

Cette opération a permis la réalisation de contrôles communs aux différents services des DD(CS)PP, y compris la composante santé animale, et d’y associer les services de la Cohésion Sociale (contrôle des piscines), de l’ARS (contrôles des campings) ou de la Gendarmerie.

Contacts presse :

  • Michèle Lacroix - Préfecture de Région - 02 99 02 11 81
  • Paule Quéré - Direccte - 02 99 12 22 17
-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics