siège direccte Bretagne
Unité régionale : Immeuble le Newton
3 bis avenue Belle Fontaine - Cesson-Sévigné

 
+ services en département
 

 
 
 
 

Accueil > Entreprises, emploi, économie > Accompagnement des entreprises > Création/transmission/reprise > le dispositif NACRE > NACRE : pour accompagner les créateurs ou repreneurs d’entreprise en (...)

NACRE : pour accompagner les créateurs ou repreneurs d’entreprise en difficulté d’insertion professionnelle

| Publié le 15 septembre 2015 | Dernière mise à jour le 27 février 2016
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

En 2015 près de 1500 nouveaux porteurs de projets seront accompagnés en Bretagne.

Dans le cadre du plan « Tout Pour l’Emploi » annoncé le 9 juin 2015 par le Premier Ministre, le dispositif NACRE (Nouvel accompagnement pour la création-reprise d’entreprise) est renforcé et le nombre de bénéficiaires accompagnés est largement augmenté.

Depuis 2009, le dispositif NACRE a accompagné près de 7 000 créateurs et repreneurs d’entreprise rencontrant des difficultés d’insertion professionnelle : demandeurs d’emploi, bénéficiaires de minima-sociaux, jeunes de moins de 26 ans, résidents des quartiers prioritaires de la politique de la ville, les salariés repreneurs de leur entreprise ou d’une entreprise en redressement ou en liquidation judiciaire…

- Le dispositif NACRE permet l’accompagnement renforcé de porteurs de projet au cours de trois phases :

  1. Montage (4 mois) : approfondissement et finalisation du projet, simulation du modèle économique.
  2. Appui au financement du projet et ingénierie financière (4 mois) aide à l’intermédiation bancaire, prêt à taux zéro Nacre).
  3. Suivi-post création (3 ans) : Appui au développement de l’entreprise à travers des rendez-vous réguliers.

- Mis à disposition par la Caisse des dépôts, le montant moyen du prêt à taux zéro Nacre est de 3 400 euros et est remboursable dans un délai maximum de 5 ans. L’attribution de ce prêt est obligatoirement couplée à l’obtention d’un prêt bancaire ou solidaire complémentaire.
Le plan de financement des projets individuels de création est plafonné à 75 000 euros hors projets de reprise d’entreprise et projets collectifs.

L’accompagnement est totalement pris en charge par l’Etat et la Caisse des dépôts qui conventionnent auprès de professionnels spécialistes de la création et de la reprise d’entreprise.

Je suis intéressé, à qui m’adresser ?

Les porteurs de projets intéressés par ce dispositif doivent prendre contact avec l’un des opérateurs d’accompagnement conventionné en Bretagne.
Après avoir apprécié votre éligibilité, l’opérateur pourra vous proposer d’intégrer le dispositif au stade le plus pertinent en fonction du degré de maturité de votre projet.

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics