Accueil > Ille-et-Vilaine > Le marché du travail > Le Marché du Travail en Ille et Vilaine – Situation à fin septembre (...)

Le Marché du Travail en Ille et Vilaine – Situation à fin septembre 2016

| Publié le 10 novembre 2016 | Dernière mise à jour le 17 novembre 2016
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

A fin septembre 2016, en données corrigées des variations saisonnières (CVS), la demande d’emploi (catégorie A*) diminue de 2,1% en Ille-et-Vilaine par rapport au mois précédent, portant le nombre d’inscrits à 44790 personnes soit 940 de moins qu’en août 2016. La baisse du chômage en Bretagne concerne également les départements des Côtes-d’Armor (-1,2%), du Finistère (-2,2%) et du Morbihan (-2,7%). Pour l’ensemble de la Bretagne, la demande d’emploi diminue de 2,1% (-3160). Dans le même temps la France métropolitaine affiche une baisse de 1,9%.

Sur un an, la demande d’emploi (catégorie A*) diminue de 2,6% sur le département (-1200).

En catégories A,B,C, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits fin septembre 2016 en Ille-et-Vilaine s’établit à 80970. Ce nombre diminue de 0,3% par rapport à la fin août 2016 (+2,7% sur un an soit +2140).

Rappel : le taux de chômage (en moyenne trimestrielle) s’établit à 7,7% en Ille-et-Vilaine au 2nd trimestre 2016, contre 8,6% en Bretagne et 9,6% en France.
Les taux de chômage dans les zones d’emploi du département sont les suivants : Vitré (5,4%), Fougères (7,3%), Rennes (7,7%), Redon (8,9%) et Saint Malo (8,9%).

Evolution annuelle en données brutes

L’évolution générale est orientée à la baisse pour les données brutes comparées sur un an.
On dénombre en fin de mois 46050 demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A* dans le département, soit une variation annuelle de -2,7%, pour 1282 demandeurs d’emploi en moins.

Cette baisse du nombre des demandeurs d’emploi (sur un an) concerne les zones d’emploi de Rennes (-2,8%), Saint-Malo
(-4,5%), Redon (-5,2%), seule les ZE de Fougères et Vitré sont affectées par des hausses (+0,9% et +5,1%). Pour la Bretagne, la variation constatée est de -3,2% par rapport à fin septembre 2015, et de -1,9% pour la France métropolitaine.

Evolution du chômage selon l’âge et le sexe en données brutes

▪ Le chômage des jeunes de moins de 25 ans

7989 jeunes sont inscrits comme demandeurs d’emploi de catégorie A* en Ille-et-Vilaine ; ils représentent 17,3% des demandeurs d’emploi de cette catégorie, 16,6% au plan régional, et 15% au plan national.
Dans le département, le chômage des jeunes diminue de 8,9% sur un an, de 8,2% pour la Bretagne et de 7,2% en France métropolitaine.

▪ Le chômage des femmes

La part des femmes dans le chômage de catégorie A s’établit à 48,9% en Ille-et-Vilaine (52,5% des catégories A, B ou C). Cette part est supérieure au taux régional (48,7%) et à la moyenne nationale (48,4%).
En fin de mois, on dénombre 22508 demandeuses d’emploi inscrites en catégorie A dans le département, soit une évolution de -2,1% sur un an.
Rappel : la part des femmes dans la population active était de 47,9% en 2013 (source : INSEE).

▪ Les demandeurs de plus de 50 ans

Leur nombre est passé de 9338 fin septembre 2015 à 9612 fin septembre 2016 soit une hausse annuelle de 2,9%. La part des seniors dans le chômage est à 20,9% en Ille-et-Vilaine, 24,9% en Bretagne, et 16,6% en France métropolitaine.

Evolution du chômage selon l’âge et le sexe en données CVS

En données corrigées des variations saisonnières, le chômage des jeunes en Ille-et-Vilaine diminue de 7,3% sur un mois et de 9,6% sur un an. Le chômage des femmes diminue de 1,2% sur un mois et de 1,9 sur un an. Le chômage des plus de 50 ans augmente de 0,4% sur un mois et de 3% sur un an.

Evolution de la demande d’emploi en catégories A*, B* ou C*.

▪ Le chômage de longue durée

En septembre 2016, la part des chômeurs de longue durée (plus d’un an de chômage) dans la demande d’emploi est à 42,8%, moins qu’au plan régional (44,5%) et national (44,2%). Pour le département, cette catégorie représente un total de 35446 demandeurs d’emploi. Elle augmente sur un an (+4,3%) dans le département ainsi qu’au plan régional (+3,3%) et diminue au plan national (-0,4%).

▪ Flux des demandes d’entrées et de sorties de Pôle emploi (données cvs)

Avec en moyenne 8628 demandes par mois de juillet à septembre 2016, la demande d’emploi enregistrée au cours de cette période augmente de 9,9% en Ille-et-Vilaine par rapport à la même période de 2015 et de 8,7% en Bretagne. Sur cette même période, les sorties de Pôle emploi sont en hausse de 8,4% en Ille-et-Vilaine et de 10,9% en Bretagne.

*Catégorie A = demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, sans emploi.
*Catégorie B = demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite courte (78 heures ou moins au cours du mois).
*Catégorie C = demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite longue (plus de 78 heures au cours du mois).

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics