+ services en département
 
 
 
Accueil > Etudes et statistiques > Synthèses et Analyses > L’alternance en Bretagne

L’alternance en Bretagne

| Publié le 9 décembre 2019 | Dernière mise à jour le 20 décembre 2019
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

En 2018, une progression du nombre de contrats en alternance dans la région : 14 600 contrats d’apprentissage et 10 820 contrats de professionnalisation, soit +5,3% et +11,1 % par rapport à 2017 ;
L’Ille-et-Vilaine, département moteur des deux dispositifs ;
Près de 8 bénéficiaires sur 10 de nouveaux contrats en alternance employés dans les 6 principales zones d’emploi de la région ;
Des évolutions différenciées à l’échelon national.

L’alternance demeure masculine ;
Une majorité de primo-entrants ;
De jeunes apprentis aux niveaux de qualification bas mais dont le niveau augmente ; des bénéficiaires de contrats de professionnalisation plus âgés aux diplômes plus élevés.

Les contrats d’apprentissage progressent dans les entreprises de plus de 50 salariés alors que ce sont les TPE de moins de 5 salariés qui attirent davantage les entrants en contrats de professionnalisation ;
Les secteurs du commerce et de l’industrie voient leur part diminuer ou se maintenir selon les cas, la construction repart alors que ceux des services augmentent uniquement dans le cadre des contrats de professionnalisation ;
L’apprentissage public pour la première fois en repli dans la région ;
Des salaires inégaux selon les secteurs de l’apprentissage.

Un taux de rupture très important dans l’apprentissage : 3 contrats d’apprentissage sur 10 sont rompus avant leur terme. Il est en revanche beaucoup plus faible pour les bénéficiaires des contrats de professionnalisation.

Téléchargez :

L’alternance en Bretagne en 2018
--

Webmestre |