Direccte Bretagne
 

siège direccte Bretagne
Unité régionale : Immeuble le Newton
3 bis avenue Belle Fontaine - Cesson-Sévigné

 
+ services en département
 

 
 
 
 
 

 

Accueil > Entreprises, emploi, économie > Accompagnement des entreprises > Actualités Entreprises - Economie > France relance | Lauréats des fonds de modernisation automobile et (...)

France relance | Lauréats des fonds de modernisation automobile et aéronautique

| Publié le 27 octobre 2020
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

4 projets bretons retenus

73 nouveaux projets lauréats des fonds de soutien à la modernisation et à la diversification des filières automobile et aéronautique ont été présentés par les pouvoirs publics le 22 octobre 2020.

Ces nouveaux projets (37 pour l’automobile et 36 pour l’aéronautique) représentent plus de 64 millions d’euros de subventions de l’État entraînant un total de près de 152 millions d’euros d’investissements productifs. Ils doivent permettre aux entreprises concernées de diversifier leur activité, de moderniser et automatiser leurs procédés de fabrication ou encore de développer de nouveaux procédés en France.

Au 22 octobre, parmi les lauréats figurent 4 entreprises bretonnes.

Filière automobile

Edixia Automatisation à Vern-sur-Seiche (35)

Edixia Automatisation est une PME d’une trentaine de salariés spécialisée dans les équipements de contrôles visuels automatiques sur ligne de fabrication.Le projet sélectionné consiste à développer et déployer une nouvelle plateforme modulaire de systèmes d’inspection de surface et de vérification de la conformité des assemblages à partir des technologies de vision artificielle.

Les marchés visés sont ceux des PME/ETI des secteurs industriels ou les petites séries de grands groupes dont les processus de production nécessitent des contrôles à 100% des fabrications avec des contraintes de traçabilité et de documentation des résultats utilisés à des fins d’amélioration continue ou de garantie.

SARIC à Pleucadeuc (56)

SARIC est une PME industrielle qui emploie 120 personnes sur quatre sites de fabrication. Elle est spécialisée dans le thermoformage, l’usinage et l’assemblage de matières plastiques. Elle conçoit et produit des pièces à l’unité ou en petite et moyenne série. La société opère 50% de son activité dans le secteur de l’automobile.

Le projet financé consiste à apporter des solutions technologiques nouvelles (thermocompression) dans son usine de Pleucadeuc permettant de travailler des matériaux composite plus performants (résistance et légèreté) tout en permettant d’apporter du design aux produits. Il doit aussi permettre d’atteindre un haut niveau d’excellence opérationnelle avec la mise ne place d’un MES ("Manufacturing Exécution System"), de la Cobotique et par une automatisation des process. L’embauche de 15 salariés supplémentaires est prévue.

Filière aéronautique

CORAXES à Plancoët (22)

La société CORAXES est un spécialiste de l’usinage très haute précisions de pièces unitaires ou en petites séries en métal ou plastique où les contraintes de précision, de qualité et de délai sont fortes.Le projet concerne des investissements dans machines de production robotisées et automatisées afin d’accroitre sa chaine de valeur et d’augmenter sa productivité.

SOCOMORE à Vannes (56)

SOCOMORE est une entreprise Bretonne de 240 employés qui réalise des solutions chimiques innovantes de préparation, de protection et traitement de surfaces en milieu industriel principalement pour les marchés de l’aéronautique notamment à l’export.

Le projet sélectionné vise à diversifier les productions de l’entreprise dans les solutions chimiques de désinfection tout en accélérant l’investissement industriel dans de nouvelles lignes de fabrication dans le Morbihan,qui étaient initialement prévues dans une localisation européenne -hors France -de l’entreprise, d’ici à fin 2022. L’effort industriel s’accompagne d’un effort en R&D avec l’agrandissement de son laboratoire unique en France dédié à la chimie pour l’aéronautique ainsi que d’une accélération de la digitalisation de la chaîne logistique.

Au total,l’enjeu en terme d’emplois représente une cinquantaine de postes,pour moitié sauvegardé à Vannes malgré le contexte très défavorable du secteur aéronautique dans les années à venir,et pour moitié sous forme de création d’emplois en France d’ici à fin 2023.

A propos du fonds de soutien aux investissements de modernisation de la filière automobile

Doté de 200 millions d’euros en 2020, et de 600 millions d’euros sur trois ans, le fonds de soutien aux investissements de modernisation de la filière automobile vise à aider les entreprises à gagner en compétitivité, par une accélération des investissements d’automatisation et de numérisation de leurs procédés industriels. Les entreprises qui souhaitent déposer un projet peuvent le faire via un appel à projet (AAP) ouvert jusqu’au 17 novembre prochain. Suite à l’Appel à Manifestation d’Intérêt lancé auprès de toutes les entreprises de la filière du 23 juin dernier au 31 juillet derniers, plus de 760 projets sont recensés aujourd’hui.

A propos du fonds de modernisation et diversification de la filière aéronautique

Doté de 100 millions en 2020 et de 300 millions sur trois ans, le fonds de modernisation, de diversification et de verdissement des procédés de la filière aéronautique doit permettre aux acteurs de la filière aéronautique de rebondir en développant des chaînes de valeur d’avenir ou stratégiques afin de sortir de la crise par le haut, en préservant les compétences durement acquises, et en préparant l’avion vert du futur. Les entreprises qui souhaitent déposer un projet dans ce cadre peuvent le faire via un appel à projets ouvert jusqu’au 17 novembre prochain. Suite à l’Appel à Manifestation d’Intérêt lancé auprès de toutes les entreprises de la filière du 23 juin au 31 juillet derniers, plus de 1000 dossiers ont été recensés, montrant un fort dynamisme de la filière.

--

->Articles du même thème :

--

Webmestre |