siège direccte Bretagne
Unité régionale : Immeuble le Newton
3 bis avenue Belle Fontaine - Cesson-Sévigné

 
+ services en département
 

 
 
 
 
 

 

Accueil > Informations générales > Actualité > Coronavirus | Déplacement en période de couvre-feu

Coronavirus | Déplacement en période de couvre-feu

| Publié le 18 décembre 2020
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Attestation de déplacement domicile-travail entre 20h et 6h

Depuis le 15 décembre, les déplacements inter-régions sont autorisés mais un couvre-feu de 20h00 à 06h00 est en vigueur sur l’ensemble du territoire métropolitain. Les sorties et déplacements sans attestations dérogatoires sont donc interdits de 20h00 à 06h00 sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive

Il y a des exceptions à l’interdiction générale de déplacement. Les exceptions concernent notamment les déplacements occasionnés pour se rendre sur son lieu de travail, se rendre à une formation ou se déplacer pour sa recherche d’emploi.

Pour un déplacement entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, l’employeur doit remettre à son salarié, ou agent, une attestation permanente de déplacement domicile-travail.

Si vous vous déplacez pour motif professionnel, vous devez présenter uniquement un document qui justifie que votre déplacement est lié à votre activité professionnelle. Vous pouvez utiliser le justificatif de déplacement professionnel à faire remplir par votre employeur. Cette attestation est permanente, elle ne doit pas être remplie tous les jours.

Le non-respect du couvre-feu entrainera :

  • Première sanction : une amende de 135 euros, majorée à 375 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l’avis de contravention)
  • En cas de récidive dans les 15 jours : une amende de 200 euros, majorée à 450 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l’avis de contravention)
  • Après 3 infractions en 30 jours : une amende de 3750 euros passible de 6 mois d’emprisonnement.
En savoir plus :
--

->Articles du même thème :

--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics