+ services en département
 
 

Bilan 2018 de la DGCCRF

| Publié le 26 mars 2019
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Une mission au service de l’efficacité économique et de la protection des consommateurs et des entreprises.

 

La direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) agit en faveur :

  • du respect des règles de la concurrence ;
  • de la protection économique des consommateurs ;
  • de la sécurité et de la conformité des produits et des services.

Au-delà de sa mission de contrôles, la DGCCRF vise à informer le consommateur pour qu’il se prémunisse contre les arnaques.

Chaque année, la DGCCRF définit un programme national d’enquête (PNE). En 2018, le PNE s’est articulé autour des orientations annuelles suivantes :

  • protéger les consommateurs, particulièrement les publics captifs ou vulnérables, dans un contexte fortement évolutif des modes de consommation ;
  • veiller au fonctionnement optimal des filières alimentaires pour garantir la qualité de la production et la loyauté de l’information délivrée au consommateur ;
  • préserver le pouvoir d’achat des consommateurs sur des postes de dépenses importants des ménages.

A ces orientations définies pour 2018, s’ajoutent les 3 orientations plurianuelles (2018-2020) définies l’an dernier, à savoir :

  • protéger les consommateurs et les entreprises contre les pratiques abusives affectant le fonctionnement de l’économie numérique ;
  • contribuer à l’efficacité de l’économie par une analyse approfondie et des propositions d’amélioration du fonctionnement des marchés ;
  • identifier et maîtriser les risques émergents pour la santé et la sécurité des utilisateurs.

Outre les chiffres et les dates clés, retrouvez notamment au travers de ce rapport d’activité, présenté le 25 mars par Mme Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances et Mme Virginie Beaumeunier, directrice générale, les pouvoirs des enquêteurs de la DGCCRF et la suite donnée aux contrôles ainsi que quelques enquêtes marquantes.

2018 aura notamment été marquée par la contribution de la DGCCRF à la traduction concrète des conclusions des États généraux de l’alimentation, à travers la préparation de nombreuses dispositions de la loi EGALIM du 30 octobre 2018 et de ses ordonnances d’application.

Documents à télécharger :

--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics