+ services en département
 
 
 
Accueil > Etudes et statistiques > Etudes > 42 000 salariés bretons travaillent pour des groupes étrangers

42 000 salariés bretons travaillent pour des groupes étrangers

| Publié le 6 avril 2017
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Insee Analyses Bretagne n° 57

En 2013, 1 500 établissements bretons employant 42 000 salariés dépendent d’un groupe étranger.

Corse exceptée, la Bretagne est la région française ayant le plus faible taux de contrôle par des groupes étrangers.
La géographie et l’histoire expliquent pour une large part cette moindre présence. Joue aussi le tissu économique breton, comportant moins d’établissements de grande taille, comparé aux autres régions françaises.
Les salariés dépendant des groupes étrangers sont employés essentiellement dans le commerce et l’industrie. La majorité d’entre eux travaille pour des groupes américains, allemands, anglais ou belges.

  • Téléchargez l’étude
Insee Analyses Bretagne - mars 2017
 

Etude Insee réalisée à la demande de la Direccte Bretagne
Dans le cadre de la politique nationale d’incitation à l’internationalisation des entreprises et d’attractivité du territoire, la Direccte a souhaité disposer d’une analyse sur les implantations détenues par des sociétés étrangères en Bretagne.
Son objectif : Mieux connaître l’impact des investissements étrangers sur l’économie de la Région en termes d’emplois, de taille des acteurs et de répartitions sectorielles ou géographiques.
Ce diagnostic doit permettre de mieux comprendre les enjeux structurels ou conjoncturels spécifiques à la Bretagne en matière de commerce extérieur et d’investissements étrangers, notamment en les comparant avec les données des autres régions françaises.

.

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics